• 1284 visits
  • 48 articles
  • 472 hearts
  • 212 comments

histouire 1 inventéé n°2 love d'un voyou 14/10/2018

Yeux de chat
ce goût amer dans ta bouche t'insuporte et tu espere tant qu'il sois partis avec ton crachat
la plui acide te et te salis peu a peu, la pluie tel une cellule infectée qui en touche une autre, et le virus se propage ainsi dans tout ton corps , la pluie telle la corruption qui gangrène peu a peu une âme .
Tu reste la humide jusqu'aux os , attendant quelqu'un
qui attend tu jeune voyou ?
Un dealer, trafiquant d'armes ou autre produit de contrefaçon,
Ton âme est dure comme un caillou, tes paroles tranchantes tel des lames de cutter aiguisées
tes mots découpe son c½ur petit a petit et assombris son âme.
Tu étais son seul espoir
elle pleureras encore seule dans son lit ce soir.
Mais tu a d'autres priorités
tu recherche la vérité
ta seule vérité de ce que tu étais, de ce que tu es et de ce que tu deviendra
elle se souviens de vos corps nus sous la chaleur étouffante des draps
de vos sourire et éclats de rires. De vos moments de tendresse partagés
ne signifient ils rien pour toi ?
Ce n'est pas ca tu es juste perdu
dans cette vie trépidantes entre cette adrénaline quand tu te bats dans une guerre degang si exitante, et la peur du danger
seras tu raisonnable ou feras tu ce que tu aimes
entres amitié, amour, trahison, arrestation , tu vascilles entre les apres midi sous la pluie incessantes avec les frères celle qui fait chavirer ton c½ur et sauver ta peau
peut être t'en sortir devenir quelqu'un de bien
tu vacilles entres la pause pétard avec la bande ou aller en cours.
Et pourtant quand le cpe t'apelle tu fais le sourd.
Tu passe la nuit les larmes aux yeux . Oui tu meurs d'envie de la rattraper lui dire que vous deux vous avez une histoire a poursuivre
mais tu es trop fier , trop fier pour la rattraper
heureusement elle reviendra pour prendre ses affaires peut être déménager loin, et devant sa souffrance aigue ,devant sa timidité et sa gène,devant sa tentation de rester forte tu ne résisteras pas
tu la prendra dans tes bras
et tu lui diras :
« - c'est toi , c'est toi lucie avec toi que je veux vivre ma vie, je m'en fous des autres, c'est comme une évidence , c'est toi l'amour de ma vie,ferme les yeux lucie shu amoureux de toi et je le serais jusqu'à mon dernier souffle »
et ils s'embrassèrent comme jamais ils ne l'avaient fait comme si demain étais leur dernier jour
si passionnément qu'ils sentaient leurs c½ur s'unir , le feu du désir consummer leur ame, le bonheur rayonner a travers leur yeux qui pétillaient .
Finallement elle a réussi à faire fondre son c½ur de glace.
Elle es tombée love d'un voyou
elle s'es attaché a ton âme de loup
ta faiblesse c'est elle
celui qui ose lui faire du mal tu le finira a coup de pelle.

petit texte 19/09/2018

Aujourd'hui abattue
toute ces années je me suis débattue
en plein conflit entre l'esprit et le c½ur , les souvenirs et les émotions évacuent
ne laisssant plus que l'incessant flux de pensées contradictoires laisse tomber -accroche toi.
Le combat avait fait place a un environnement dévasté , less évocations cherchaient a tout pris une maison ou habiter et pour se protéger un toit.
Les rêves te communiquent leurs indices dans leur étrange patois.
Mon c½ur faible se protégais derrière le pavois
mon crane semblait repousser lesn attaques de la vies mais petit a petit affaiblissement les parois.
A chaque fois que j'étais heureuse une voix me disait « méfie toi »
mon cerveau était bel et bien rabat joie.
Mon âme pourrissait de jour en jour et devenait flasque tel un bavarois.

coucou ca vous dit on fais un jeu les gens :3 16/09/2018

chapitre 3 la boite maléfique 12/09/2018

 

PdV chasseur
Une odeur de crasse et de sang flottais dans le périmètre aérien de la jeune fille. En effet cela faisait exactement 3 jours et 2 heure que la jeune femme n'avait pu se laver. Avec la sueur, une couche de saleté s'était formé sur le corps de la jeune femme. Ses longs cheveux roux tombaient sur ses épaules et continuaient jusqu'à la taille. Ses cheveux étaient collés aux plaies. Il y avait quelque chose de fragile et a la fois sauvage dans son regard . Ses yeux d'un noisette tendre et la fois sombre. Elle tentais de dissimuler un sombre secret derrière son mutisme. Ses traits abîmés et tirés prouvaient qu'elle cachait une grande souffrance malgré son sourire. Cette fille était juste unique , jamais il n'avait croisé un tel individu sortie d'on ne sais ou. On aurait dit qu'elle venait tout droit d'un film d'horreur. Terrifié par son regard vide et éteint . Il dégaina son fusil et le pointa sur elle.
«  qui est tu ? D'où viens tu ? Et bon sang que fais tu si tot le matin en plein milieux de la forêt ? » question le chasseur.

Pdv héroïne

l'homme paraissait tout autant ronchon qu'étrange , il semblait être âgé d'une cinquantaine d'année . Ses cheveux touffus poussaient en désordre tel un arbre tordu et sinueux.
Elle prits une grande inspiration puis déclara

«  je m'appelle alyanna Nemanca j'ai 18 ans et je suis victime de kidnapping et de séquestration je bous expliquerai tout ça plus tard, mais regarder je suis blessée si je ne veux pas mourir je dois me soigner »
« tu veux te soigner seule » demanda - il soupçonneux « tu a quelque chose a cacher » reprit il ?
«écoutez j'ai pas trop le temps pour les explication fournies et les argumentations imparables, si vous refuser de m'accompagner j'irai seule » dit elle sarcastiquement

«  rah pourquoi ca tombe toujours sur moi , je sens que jais m'attirer que des emmerdes encore bon aller viens. » l'invita il
cela faisait maintenant deux bonnes heures qu'ils marchaient silencieusement aucun des deux n'osaient interrompre les pensées de l'autre.

Ils marchèrent encore une demie heure puis arrivèrent au village le plus proche . Elle arriva en boitant et s'assit sur un banc a coté de la fontaine communale pour s reposer. C'est alors que sous les yeux des citoyens paniquées elle entra dans une crise de convulsion extrêmement violente , dans laquelle ses yeux se révulsèrent puis elle expulsa du sang sur un mouchoir sale. Les habitants courraient dans tout les sens peu habitués a ce genre de frasque. Ils finirent par appeler le médecin qui se rendit sur les lieux, emmena la jeune fille jusqu'a son cabinet il l'examina puis partit dans l'arrière boutique puis s'exclama soudain « mon dieu je n'ai jamais vu un cas comme ça ! Il faut absolument l'envoyer a l'hôpital le plus proches car ses plaies nécessite une opération, de plus je demanderais aux labos de faire des analyses car les plaies sont particulières . C'est une aubaine pour la science nous devons absolument la garder.

pourquoi le médecin parlait t'il tout seul dans l'arrière boutique était il tout simplement fou ou bien une tierce personne dont elle ne connaissait rien l'épiait depuis le départ , et si cette tierce personne était un personnnel médical. La jeune fille sera t-elle encore retenue prisonnière la suite au prochain épisode

lien vers mon groupe fb 11/09/2018